Accueil > Actualité > L'actualité du marché de l’emploi > Devenez concepteur vendeur de cuisine ?
Devenez concepteur vendeur de cuisine ?
Date de publication : 11/03/2021
Dans la fonction commerciale, le métier de concepteur vendeur de cuisine est très demandé. En effet, le marché économique de la vente de cuisine est très dynamique. Toute personne ou famille qui s’installe, rêve d’avoir une belle cuisine, à la fois fonctionnelle mais aussi agréable et technologique. Quelques soient les époques, la demande est toujours forte et les fabricants se font une guerre acharnée pour convaincre les futurs acheteurs. Elles recherchent des « PRO » qui savent trouver le bon discours pour convaincre !

Alors si vous souhaitez devenir concepteur vendeur de cuisine, nous vous donnons toutes les informations nécessaires pour tout connaître sur ce métier porteur !

concepteur vendeur de cuisine

Quelles sont les formations demandées pour devenir concepteur vendeur de cuisine ?

Il faut avoir au moins un bac professionnel, un brevet professionnel ou un brevet de technicien mais c’est cependant encore mieux d’avoir un bac + 2. L’apprentissage et la professionnalisation sont des solutions optimales, mais aussi la VAE.

Quelles sont les tâches du concepteur vendeur de cuisine ?

Au quotidien, un concepteur-vendeur prospecte mais aussi accueille la clientèle sur le lieu de vente, le plus souvent un magasin spécialisé parfois dans un centre commercial. Il est aussi proche du personnel administratif et technique sur le point de vente. Il partage son temps entre le magasin et les chantiers de ses clients.

Dans une première étape, il se rend chez le client pour prendre les dimensions de la pièce à aménager et pour réfléchir à la conception d’un projet en relation avec les attentes et le budget du client. Plus concrètement, il conseille le client sur les matériaux et les couleurs et propose ensuite une solution en adéquation avec les process et la faisabilité au sein de son entreprise.

Une fois le devis signé, le concepteur vendeur de cuisine veille à ce que les fournisseurs livrent les matériaux pour démarrer les travaux dans les temps et selon le calendrier fixé. À la fin du chantier, il présente au client les travaux et prend note des erreurs, finitions et travaux nécessaires pour satisfaire complètement son client. Il doit être à l’écoute et rapidement apporter les réponses adaptées à la situation.

Quelles sont les qualités requises pour réussir dans ce métier ?

Le concepteur-vendeur est souvent très autonome dans son travail. Il doit savoir tout d’abord répondre aux difficultés concernant les matériaux dont le chantier a besoin mais aussi surveiller l’exécution des travaux en prenant des initiatives et en étant réactif afin de calmer le client s’il y a des tensions.

C’est aussi un homme d’affaires et un bon négociateur car son rôle est également de développer le chiffre d’affaires de l’entreprise pour qui il bosse.

Quelles sont les évolutions possibles au bout de quelques années dans le métier ?

Le concepteur-vendeur peut aller vers des fonctions de responsable d'une équipe commerciale, chef des ventes, directeur des ventes ou directeur d'un magasin. Le marché de la vente de cuisine est permanent avec de très belles perspectives d’évolution et il est possible de faire carrière dans ce domaine d’activité avec de belles rémunérations pour les bons vendeurs !

 

D'autres articles qui pourraient vous plaire

Faire un BTS MCO en alternance dans la distribution ! Mais quels métiers choisir ?
10/03/2021
Vous souhaitez travailler dans le secteur de la distribution et faire carrière dans un commerce, une boutique, une agence, un magasin spécialisé, un supermarché, un hypermarché, une grande surface ou un centre commercial. Pour réussir dans cette voie, le diplôme BTS MCO, anciennement BTS MUC, apparait tout à fait adapté. Effectuer cette formation en alternance s’avère être la solution la plus efficace pour obtenir dès la sortie de la formation un emploi. Voici quelques informations pour lancer votre dossier et déjà prendre connaissance des métiers proposés.

...




Les centres commerciaux non alimentaires à l’arrêt !
01/02/2021
Jean Castex a annoncé vendredi 29 janvier, la fermeture des centres commerciaux non alimentaires de plus de 20.000 mètres carrés. Alors que nous attendions l’annonce d’un retour au confinement, c’est un retour en arrière avec de nouvelles règles pour les centres commerciaux et magasins. Mais, tout n’est pas très clair notamment pour la restauration. Alors, nous tentons de vous apporter des réponses à vos interrogations en pensant aux milliers de salariés qui se retrouvent une nouvelle fois au chômage partiel.

...