Accueil > Actualité > L'actualité du marché de l’emploi > La petite reine, un marché qui explose !

La petite reine, un marché qui explose !

Date de publication : 10/01/2021
L’année 2020 a été très importante pour les vendeurs de vélos, si bien que la pénurie guette face à la demande croissante des acheteurs et aux besoins de pièces de rechange. On assiste à l’explosion d’un marché économique qui ne connait pas la crise et recrute vendeurs et réparateurs.

Nous vous proposons un zoom sur ce phénomène qui se poursuit sur 2021 et qui a surpris bons nombres de professionnels à la fois dans les magasins spécialisés et les grandes surfaces. Nous nous intéressons plus particulièrement au métier de réparateur vélo et les formations existantes pour travailler plus largement dans ce secteur d’activité.

La petite reine, un marché qui explose !

Un environnement propice

Depuis plus d’un an, on constate une vraie augmentation des ventes de vélos tout d’abord avec les grèves dans les transports. Dès 2019, beaucoup ont décidé d’abandonner les transports en commun pour se rendre au travail à bicyclette. La crise du Covid 19, à partir de mars 2020, a ensuite donné un coup d’accélérateur au marché du cycle.

Encore en 2020, notamment à Paris et dans les grandes villes de France, les parcours « vélo » ont été revus à la hausse permettant de traverser la ville en toute sécurité. En effet, de nombreuses rues, avenues, boulevards laissent aux vélos et trottinettes de larges couloirs que doivent maintenant partager les voitures, les bus et les taxis.

L’offre « vélo » se diversifie

Toutes les formules se sont développées, la vente de vélos traditionnels, électriques, neufs ou d’occasion, par de grands distributeurs, en vente directe sur le net, ou aussi la location longue durée et les cycles en libre-service. Il y a néanmoins une préférence pour les VTT tout-terrain, ou tout-chemin et les VAE c’est-à-dire, les vélos à assistance électrique. Les vélos électriques ont tiré le marché vers le haut avec l’aide des primes à l’achat. À 1 200 euros, le vélo électrique coûte beaucoup plus cher qu’un vélo classique, vendu 350 euros.

Un succès qui entraîne un manque d’approvisionnement

Les entreprises de vélo sont en flux tendu et certains produits font l’objet de plusieurs jours d’attente. Elles suivent la situation au jour le jour en relation avec les fabricants sur toute l’Europe. La concurrence entre fabricants est d’ailleurs réelle, les chinois proposant des vélos électriques à prix cassés. Du côté des pièces détachées notamment les casques et les antivols, la demande est très importante. C’est aussi un marché très dépendant de l’Asie.

Réparateur de vélo, un métier passion ?

Pour devenir réparateur en bicyclette, il faut à la fois avoir la passion du vélo et le sens du bricolage. En effet, entretenir une bicyclette, que l’on soit à son compte ou que l’on travaille pour une entreprise, demande de mettre les mains dans le cambouis. Depuis 2015, le titre de mécanicien cycle n’est plus obligatoire pour exercer le métier de réparateur de vélo.

Il existe en fait deux types de réparateur vélo, les mécaniciens mobiles et les ateliers de réparation. Le réparateur vélo mobile se déplace chez le client et transporte avec lui tous les outils pour réparer la panne. Dans un atelier ou un magasin vélo, des experts reçoivent les cyclistes en difficultés en s’occupant de l’entretien et en changeant les pièces. Un réparateur vélo peut travailler comme employé dans des enseignes, grands magasin, magasins spécialisés et ateliers. Il est aussi possible de commencer dans une association ou créer et gérer une franchise, ou encore devenir auto-entrepreneur et créer sa propre entreprise.

Quelles sont les formations pour travailler dans le domaine du vélo ?

Pour devenir réparateur vélo, il y a le certificat de qualification professionnelle (CQP) Technicien Cycle reconnue par l’État. Il s’obtient suite à une formation professionnalisante payante de quelques semaines et un examen final. Ainsi, on peut également devenir vendeur-technicien cycle ou technicien atelier cycle! Il existe deux autres CQP, le CQP Pisteur VTT qui forme à l’entretien et à la sécurité des sites de VTT descente et Le CQP éducateur mobilité à vélo qui forme à l’apprentissage du vélo dans une vélo-école.

Ils existent des formations courtes non diplômantes qui permettent de se remettre à niveau et d’acquérir des bases en mécanique vélo. Ces formations abordent des sujets comme l’initiation à la vente de vélo, au technicien cycle ou à la reprise ou à la création de magasin vélo. Moins chères que les CQP, il faut payer entre 250 et 800 euros en fonction des formations et des organismes.

Ils existent aussi deux formations longues qui délivrent des diplômes professionnels du Ministère des Sports pour des professions liées à l’encadrement du vélo. Formations en alternance ou en continu, elles durent un à deux ans. Il s’agit du BPJEPS qui permet d’encadrer des randonnées à vélo, VTT, séjours touristiques à vélo et du DEJEPS VTT qui permet d’encadrer toutes les disciplines.

Et du côté des écoles et instituts ?

Ils existent également un certain nombre d’écoles et instituts qui permettent d’intégrer le marché du vélo. L’école CNPC SPORT Business Campus est spécialisée dans la formation de techniciens, commerciaux et managers des filières sport, présente à Pau, Grenoble, Paris, Miramas et Nantes ; A Toulouse, Sup de Vélo ; Au Bourget, à Guyancourt et à Toulouse, l’Institut National du Cycle et du Motocycle INCM ; A Marseille, l’Académie du Sport.

Enfin, l’Agence nationale pour la formation professionnelle des adultes, l’AFPA propose une formation mécanicien réparateur de cycles et motocycles thermiques et électriques à Verdun, Saint Jean de Vedas, Le Mans, Fontenay le Comte et Morlaix. À quelques kilomètres de Grenoble, l’Institut de Formation du Vélo est un organisme de formation spécialisé dans l’encadrement professionnel du vélo.


Alors que nous traversons une crise importante avec de nombreux secteurs d’activité en difficultés comme la restauration, le tourisme, la culture, les loisirs et le sport, d’autres tirent leurs épingles du jeu. Le marché du vélo, ne cesse de croître et les prévisions pour les prochaines années sont très positives.

Alors si vous souhaitez postuler à des offres d’emploi dans ce domaine, nous vous donnons rendez-vous dans la rubrique offres d’emploi de carrière-distribution.com, vous y trouverez des opportunités de carrière sur toute la France.


 

D'autres articles qui pourraient vous plaire

Les métiers qui recrutent pour les fêtes
18/12/2020
Chaque année avec les fêtes de Noël et du jour de l’An, l’activité dans les commerces et les grands magasins est très dynamique et c’est l’occasion de trouver un emploi de saisonnier parfois jusqu’au solde de janvier. Bien sûr, cette année, tout est particulier malgré la réouverture des commerces le 28 novembre dernier. On vous propose de faire le tour des métiers qui recrutent en cette saison, habituellement, certes dans des proportions moindre cette année.

...




Réouverture des commerces non essentiels !
03/12/2020
Les commerces dits non essentiels, librairies, boutiques de vêtements ou de jouets mais aussi galeries d'art, auto-écoles et salons de coiffure ont ré-ouvert leurs portes samedi 28 novembre. Les rayons des produits non essentiels des centres commerciaux ou supermarchés  ont également ré-ouvert ainsi que les services à domicile. Nous vous proposons un nouveau point de cette nouvelle étape du deuxième déconfinement en France.

...