Accueil > Actualité > L'actualité de l'emploi > La reprise d'activité pour les opticiens lunetiers

La reprise d'activité pour les opticiens lunetiers

Date de publication : 26/05/2020
Depuis le 11 mai, l’activité reprend progressivement pour tous les commerces, à l’exception des cafés et restaurants. Si les opticiens lunetiers ont baissé leurs rideaux pendant toute la période du confinement, une consultation a été mise en place pour les urgences.

Nous vous proposons un éclairage sur le redémarrage de cette activité devenue urgente pour certains d’entre nous et un zoom sur ce métier d’opticien lunetier. Quelles sont les formations requises, les missions et les compétences pour réussir dans cette voie ?

Les opticiens lunetiers

Une ouverture sous conditions sanitaires strictes

La réouverture des magasins d'optique est effective depuis le lundi 11 mai conformément aux annonces gouvernementales, sauf ceux situés dans des centres commerciaux de plus de 40 000 m2 qui voient leur réouverture retardée. Les opticiens doivent cependant assurer la sécurité de leurs collaborateurs et de leurs clients.

L'entrée dans les boutiques est soumise au respect de consignes sanitaires avec l’application des gestes barrières, port systématique du masque pour les clients et le personnel, nettoyage des lunettes, des verres, des mains et du mobilier.

Un fonctionnement du travail adapté à la situation

Les différentes mesures ont été listées par les organisations professionnelles comprenant l'accès au magasin limité à 4 clients pour 100 m2, la possibilité de prendre rendez-vous pour faciliter la prise en charge et enfin la possibilité de commander à distance certains produits. Ces mesures préconisent d'avoir une entrée et une sortie distinctes avec un fléchage pour organiser le flux, pour séparer les zones d'essayage et d'encaissement.

Certaines enseignes ont annoncé privilégier la prise de rendez-vous sur leur site internet pour fluidifier le parcours et limiter les temps d'attente. Ils ont également voulu rassurer leur clientèle et leurs collaborateurs en rajoutant aux masques et gel, l’utilisation de visières et de gants.

La consultation préalable chez l'ophtalmologue

L’activité d’ophtalmologie en amont est étroitement liée à celle d’opticien lunetier. Eux également ont retrouvé une activité qui se rapproche de la normale avec un respect des conditions d'hygiène et de protection. L'urgence du rendez-vous est évaluée par le médecin, admis dans les 24 h dans le cas d'une situation urgente, dans les 10 jours pour une situation semi-urgente, ou différé de plusieurs semaines dans les cas non urgents. 

Au-delà du gel, le patient doit prévoir de venir au rendez-vous avec un masque si possible, son stylo et une carte bancaire, sans accompagnant sauf si le patient est un enfant ou une personne handicapée.

Quelles sont les formations pour devenir opticien lunetier ?

C’est le BTS opticien-lunetier qui est la formation la plus appropriée, préparée en deux ans après le baccalauréat. Ce diplôme est indispensable pour exercer ou ouvrir son propre établissement d'optique. Le bac professionnel optique-lunetterie permet d’exercer une fonction intermédiaire en secondant un opticien. 

Quelles sont les missions de l’opticien lunetier ?

L'opticien-lunetier est en charge de la conception, de l'ajustement, du montage et de la vente d’appareils de vue, lunettes et lentilles. Le métier se situe entre celui de technicien et de commercial en complémentarité avec le médecin ophtalmologiste qui réalise les prescriptions.

Il exerce en tant que salarié au sein d'un établissement d'optique en présentant des recommandations aussi bien techniques qu'esthétiques. Il peut aussi être gérant de son propre magasin en faisant preuve de compétences en gestion et management.

Quelles sont les compétences requises pour réussir dans ce métier ?

L’opticien-lunetier est minutieux et précis dans son travail qui demande une très bonne vision. Il sait faire preuve de pédagogie, de patience et a un goût prononcé pour le design et la mode.

 

Le marché de l'optique est depuis plusieurs années en France en pleine croissance avec plus de 10 000 boutiques et près de la moitié des français ont besoin de lunettes ou de lentilles. Du coup, Les jeunes diplômés trouvent rapidement un travail et un contrat à durée indéterminée.

Après quelques années d’expérience, il est assez facile de monter son propre business. Il faut cependant savoir que la concurrence est rude face aux grands groupes de l'optique qui représentent 50 % du chiffre d'affaires de ce secteur d'activités.

D'autres articles qui pourraient vous plaire

Les grands centres commerciaux réagissent, Beaugrenelle donne le ton
26/05/2020
Alors que la totalité des commerces, magasins, grands magasins et grandes surfaces ont rouverts leurs portes depuis le 11 mai, le premier ministre avait annoncé le mardi 28 avril que les centres commerciaux de plus de 40 000 m2 ne pourront rouvrir leurs portes qu’avec l’accord des préfets. Depuis le 20 mai dernier, le centre commercial Beaugrenelle a réouvert ses portes qui dépassent les 40 000 m2. Alors quels sont les nouvelles règles qui régissent ces grandes surfaces sur surveillance ?

...




Les vendeurs de vélos ont la cote !
18/05/2020
Avec le déconfinement, les salariés reprennent le chemin de leur entreprise. Pour beaucoup, ils habitent loin de leur lieu de travail et l’utilisation des moyens de transports est obligatoire. Cependant, une partie de la population, plus proche de leur société, réfléchit à ressortir leur vélo ou bien à en acheter un et se rendre dorénavant au travail en bicyclette. Nous vous proposons un éclairage sur ce nouveau phénomène qui ravit les magasins de vélos et leurs vendeurs.

...