Suivez-nous : Icone-rss Icone-viadeo Icone-linkedin Icone-facebook Icone-google Icone-twitter
Accueil - Magazine - L'actualité Emploi

Hypermarchés, quel avenir ?

Date de publication : 20/06/2017
La grande distribution est apparue en France au XXème siècle. Ce concept évolue continuellement. Carrière Distribution vous renseigne sur ces changements.

Une tendance au renouvellement de concept…

• Les Grands groupes, précurseurs de ce changement
6 grands groupes se partagent le marché de la grande distribution. La plupart ont prévu des changements de stratégie et certains ont déjà commencé à les mettre en place.
En effet, Carrefour prévoit d’aménager des espaces pour de nouveaux services et animations. L’enseigne donnera également la possibilité aux consommateurs de simplement venir récupérer leurs commandes dans un lieu de réception prévu à cet égard. Auchan compte redéfinir le concept d’hypermarché et prévoit même, à l’horizon de 2025, de donner des cours de cuisine dans son espace. Casino, lui, a déjà commencé à réduire la surface commerciale de ses hypermarchés. Son projet est de limiter, au sein de ses magasins, la place des produits qui se vendent bien sur internet.
Les enseignes de la grande distribution révisent le concept d’hypermarchés et se tournent vers plus d’animations.

 

 

• Qualité et bien-être, au cœur des préoccupations des consommateurs
Les consommateurs sont de plus en plus aguerris et s’intéressent depuis plusieurs années à l’éthique et au bien-être environnemental. Plus responsables, ils veillent à la provenance des produits et à leur qualité. Leur bien-être personnel étant une priorité, ils privilégient des produits de qualité, sains et favorise le local, quitte à payer un prix supérieur.
Selon l’étude de Crédit-Suisse, les 20-30 ans dépensent 20% de leur budget achats en ligne. Cette tendance d’achats en ligne réduit également les dépenses puisqu’internet empêche les achats d’impulsion.

… Qui conduit à un nouveau modèle d’hypermarchés

• L’e-commerce : la nouvelle tendance
L’arrivée d’internet a révolutionné les modes de consommation. Désormais, il est possible de faire ses courses à partir de chez soi. Chaque enseigne possède un site internet ce qui permet aux consommateurs de comparer les prix entre hypermarchés, afin d’optimiser leur budget. Cette concurrence accrue oblige les grands groupes à mettre en place de nouvelles stratégies. Le drive résulte de cette tendance
Qui va continuer à se développer puisque les enseignes réduisent l’espace dédié aux produits vendus sur internet.

• Vers quel modèle les hypermarchés vont-ils tendre ?
Plus de 80% des ventes des hypermarchés concernent les produits alimentaires. De ce fait, les hypermarchés vont s’orienter principalement dans la vente alimentaire et réduire au fur et à mesure les autres produits.

Au Brésil, les Cash and Carry, forme de vente appartenant au commerce de gros, principalement destiné à des professionnels est la nouvelle tendance. Cette forme se développe de plus en plus en France et touche à de nombreux domaines (électroménagers, informatique etc.).

La grande distribution connaît une dynamique d’embauche positive !

Ces changements impliquent des renouvellements de postes au sein des grands groupes. En effet, à l’heure actuelle, les enseignes se battent sur un nouveau marché : celui du e-commerce. Cela les pousse à se concentrer sur leurs sites internet et donc à embaucher des équipes pour le développer : développeurs, équipes marketing etc. Le drive, résultat du e-commerce, poursuit son essor mais à un rythme moindre. La Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance) a enregistré une croissance de 18% par an.
Depuis quelques années, les groupes de la grande distribution mettent en place des caisses automatiques, aussi appelées « caisses express » ou « caisses minute ». Elles sont supervisées par un(e) caisser(e) et servent à optimiser le temps des consommateurs pressées. Même si la CFDT a annoncé que l’hypermarché Auchan allait supprimer près de 2000 postes suite à l’augmentation de l’automatisation des caisses, la dynamique est positive.
Les enseignes devraient continuer d’embaucher, principalement des cadres, chefs de rayons, directeurs de magasins. « Les besoins en Ile-de-France devraient toutefois être modestes : 328 projets de recrutements de « cadres des magasins » selon l’enquête BMO 2016 de Pôle emploi. »
Enfin, les grands groupes recherchent des employés libre-service (une prévision de 7000 recrutements en Ile-de-France en 2016), des caissiers et des ouvriers du magasinage et manutentionnaires.

 


Le concept d’hypermarché connaît un tournant novateur. Désormais, les grands groupes se tournent vers le e-commerce et mettent en place des caisses automatiques. Ils veulent également augmenter l’attractivité de leurs magasins en augmentant les espaces d’animations. Malgré les changements technologiques que les enseignes connaissent, la dynamique d’embauche reste positive.
 

Emploi commerce et distribution

 

Formation commerce et distribution

Pimkie france
Top office
Lidl
 
Ensup
Ensup
Mba ppa