Suivez-nous : Icone-rss Icone-viadeo Icone-linkedin Icone-facebook Icone-google Icone-twitter
Accueil > Actualité > L'actualité de l'emploi > Réussir sans diplôme

Réussir sans diplôme

Date de publication : 20/01/2014
En France et malgré le culte du diplôme, deux patrons sur 3 dans les secteurs tels que l’hôtellerie, la restauration, le e-commerce et l’industrie, sont autodidactes. Ils ont réussi à transformer leurs projets en réalités grâce à de la motivation, du courage, un goût du risque et une forte volonté. Carrière distribution met en lumière dans cet article la possibilité de réussir sa carrière professionnelle sans avoir aucun diplôme en poche.

Il est vrai que de nos jours, une personne titulaire d’une formation professionnelle est plus apte à échapper au chômage, mais certaines personnes autodidactes peuvent gravir les échelons sans diplôme et réussir leurs carrières professionnelles en étant polyvalentes et stratégiques.

Tout d’abord, vous devez privilégier des secteurs porteurs où votre caractère prime sur les expériences professionnelles. Nous pouvons voir que certains secteurs d’activités, les perspectives d’avenir sont plus importante. En effet, Le secteur du BTP, de la vente, de la distribution et de la fonction publique ont une forte demande en profil peu ou pas qualifié. Pour les personnes qui souhaitent se lancer dans l’autodidaxie, il y a deux façons d’y arriver.

réussir-sans-diplôme

"Pour les personnes qui souhaitent se lancer dans l'autodidaxie, il y a deux façons d'y arriver."

Postuler dans les PME, un bon moyen de débuter lorsqu’on est autodidacte

Postuler dans une entreprise est une bonne solution. Vous devez privilégier les PME (petites et moyennes entreprises) ainsi que les TPE (très petites entreprises) où les perspectives d’avenir sont très intéressantes. Ces entreprises exigent souvent des profils originaux qui requièrent des qualités tels que la curiosité, l’opiniâtreté, l’intuition et la polyvalence. Les autodidactes sont souvent des personnes qui ont su multiplier leurs qualités humaines et professionnelles par diverses expériences. Ce sont souvent des personnes curieuses qui aiment apprendre et communiquer avec les autres. Des qualités très appréciées par les recruteurs. Cependant, il est déconseillé aux autodidactes de postuler dans les TGE (très grandes entreprises), car celles-ci ont tendance à recruter des profils avec des diplômes spécifiques et une expérience professionnelle particulière.

Autodidacte, une personne entreprenante

Toutes les personnes qui possèdent de l’énergie et de la curiosité peuvent espérer un jour monter leurs entreprises. Pour mettre toutes les chances de votre côté, essayez de vous différencier des autres en définissant un concept innovant et créatif. En France, 7 entrepreneurs sur 10 sont autodidactes. Ce chiffre démontre à quel point les compétences priment sur la formation.
 

Il existe aussi une réelle opportunité pour une personne sans qualification de faire sa carrière à l’étranger. Les pays majoritairement anglo-saxons, privilégient en effet davantage la personnalité et l’expérience que les diplômes obtenus. Il faut compter sur l’excellente pratique d’une langue étrangère ou un sens du contact particulièrement développé. Ces deux qualités seront primordiales afin de réussir dans les métiers du commerce.
Si vous n’avez aucune formation vous pouvez malgré tout obtenir un diplôme VAE (Validation des Acquis de L’expérience). Cette validation vous permettra d’acquérir une reconnaissance professionnelle dans votre milieu.

Vous ne possédez aucun diplôme et vous souhaitez rédiger un curriculum vitae ? Consulter notre article

Rendez-vous sur notre page

Facebook, Google +